Le CIME (Capital IMmatériel des Entreprises..)

L’évaluation du capital immatériel avec la méthode et le logiciel CIME se déroule en plusieurs étapes successives. La première étape est en face à face avec le Dirigeant et/ou des cadres dirigeants  de l’entreprise. Sa durée  est  généralement de deux à trois heures.

A son issue, une première restitution  est effectuée sous forme de figures claires et synthétiques et donne une valeur du capital immatériel de l’entreprise  ainsi qu’un positionnement du Dirigeant dans son mode de management général.

Ce rapport des résultats est généré automatiquement par le logiciel et est accompagné par une analyse synthétique personnalisée et  commentée qui est fournie par le consultant lors d’une séance de restitution.

Lors de cette réunion, il peut être proposé au dirigeant un plan d’actions de progrès sur trois ans  et un suivi personnalisé.

Les chapitres qui suivent décrivent les étapes du déroulement d’un diagnostic CIME.

logo_cime

Témoignages

Bruno Masson

OTECH - Puyoo (64)

Otech est une entreprise spécialisée dans la conception, fabrication et commercialisation de pivots et autres produits pour les systèmes d’irrigation

Quand j’ai repris la direction générale de cette PME en 1998 , j’ai eu le réflexe d’inviter le chargé de mission de la Drire avec le représentant de l’Association Adour Compétitivité pour m’aider à moderniser l’outil de production et d’une manière plus globale l’ensemble de cette entreprise. Ainsi quelques moi après cette visite un programme d’investissement important a pu être réalisé et en 2005 . En complément Adour compétitivité m’a proposé de réaliser un diagnostic Flash avec l’outil CIME qu’elle venait de mettre au point. J’ai été très surpris par la simplicité des questions posées et la pédagogie interactive pour l’évaluation du capital immatériel de l’entreprise ; depuis et jusqu’à mon départ à la retraite j’ai fait régulièrement cette démarche et mis en place les actions de progrès tant sur le plan matériel qu’immatériel . Parallèlement j’ai envoyé les cadres dans les stages Managers-Leaders ce qui a leur a permis de mieux se connaitre et de travailler dans un mode d’intelligence collaborative afin d’assurer le management quotidien de l’entreprise. Ceci m’a permis de me libérer de cette fonction et d’exercer celle de leader pour développer l’export et les relations avec les organismes privilégiés. Ainsi dans une conjoncture assez complexe, nous avons réussi à tripler le CA tout en conservant de bonnes marges pour nos actionnaires. Cette réussite est due principalement aux hommes et femmes de l’entreprise qui ont su au cours des années se remettre en cause et faire évoluer leur savoir-faire surtout leur compétence.

Michel et Terexa Goicoechea

Poterie Goicoechea - Ossès (64)

Notre entreprise a été créée par le père de Michel dans les années 1960 avec le but de fabriquer de manière artisanale des poteries en terre cuite qui étaient distribuées dans les jardineries. Nous avons repris l’activité en 1982 et l’avons poursuivie en mettant de plus en plus de créativité et de passion. Au début des années 2000 nous avons ressenti le besoin de faire une pause et de réfléchir sur notre stratégie de développement car les produits de première génération étaient de plus en plus concurrencés par les produits d’importation à bas coût et en plastique. Le diagnostic CIME nous a permis de bâtir un plan d’action de progrès que nous avons suivi grâce à l’accompagnement d’Adour Compétitivité (aujourd’hui IDESO). L’association nous a mis en relation avec un expert en veille stratégique et concurrentielle ; nous avons ainsi pu concevoir les produits émaillés de deuxième génération pour la décoration à destination des paysagistes, grands hôtels, etc. , qui connaissent de plus en plus de succès. Nous avons pu aussi obtenir des aides publiques de la DRIRE, de la Région et de BPI pour le financement des innovations et celui des investissements matériels et immatériels. En complément, l’arrivée de nos deux enfants contribue fortement à notre développement dans un monde de plus en plus complexe. Sans cet accompagnement de confiance et de compétence de la part d’IDESO nous n’aurions pas pu, seuls, bénéficier de tous ces conseils adaptés à la petite taille de l’entreprise.

Christophe Estivals

BSE - Hendaye (64)

BSE (Bruno Scherrer Entreprise) est une société par actions simplifiée (SAS) au capital de 1.000.000 Euros, basée à Hendaye (Pyrénées Atlantiques). Elle est spécialisée dans la conception de véhicules spéciaux destinés à différents types d’utilisation tels les véhicules « blancs »  (ambulances) et « rouges »  (pompiers). Nous sommes membres de l’association IDESO, et auparavant d’Adour Compétitivité, depuis maintenant quinze ans et avons été sensibilisés par l’outil « CIME » que nous pratiquons chaque deux à trois ans.

Ce qui m’a le plus frappé c’est qu’à travers la  simplicité et la très grande variété des questions posées qui touchent les domaines internes et externes de l’entreprise, nous développons une vision systémique et cognitive. Le fait de positionner le dirigeant en tant que « leader » ou « manager » à la fin du diagnostic nous a confortés dans nos rôles respectifs du management de l’entreprise, soit dans notre cas: Bruno plutôt en externe et moi plutôt en interne. Cette complémentarité nous a permis de faire face à une concurrence très importante et à développer de nouveaux produits, de nouveaux marchés et d’envisager l’avenir avec une certaine sérénité. L’outil CIME et le plan d’action proposé permettent un travail en profondeur dans notre métier de dirigeant. Aujourd’hui notre CA dépasse les 10 Millions d’euros avec un effectif en constante augmentation ( 35 personnes aujourd’hui) et une rentabilité qui nous permet d’investir de plus en plus dans l’entreprise, notamment dans ses aspects immatériels. Au cours de ces années le climat de confiance s’est renforcé avec nos salariés, et nous n’hésitons pas à faire appel à  IDESO dès qu’un besoin se fait sentir, ou tout simplement pour échanger.