Le positionnement du dirigeant

L-ambivalence-du-dirigeant_knowledge_standard

L’outil CIME permet de prendre une mesure du Capital Immatériel de l’entreprise. Le choix a été fait de ne pas pondérer les critères internes (des facteurs : humain, industriel et relationnel), compte tenu du caractère inévitablement arbitraire d’une telle pondération.

Par contre lorsqu’on examine le fonctionnement de l’entreprise, il apparaît que certains critères relèvent d’un « investissement » général de toutes les parties prenantes internes alors que d’autres sont étroitement dépendants du dirigeant de l’entreprise lui-même.

Bien évidemment il n’y a pas de cloison étanche entre ces deux types de facteurs, mais cette dissociation permet de mettre en relief un positionnement du dirigeant dans son leadership et son management : l’écart avec la globalité de son entreprise est-il faible ou considérable ? Et le dirigeant est-il celui qui tire ou qui accompagne ? Une exploitation automatisée du CIME, construite puis validée empiriquement,  en permet une approche graphique immédiate complétée par l’indication de la dominante « introvertie » ou «  extravertie » de ce positionnement et, plus généralement du Capital Immatériel de l’entreprise.

La plupart des dirigeants se sont reconnus dans cet affichage de leur positionnement managérial

La conception des stages « manager/leader » pour les dirigeants ou cadres en est directement issue.

Quatres exemples

coefficient immatériel 4

Dans cette entreprise, le coefficient immatériel interne est faible, le dirigeant ne tire pas son entreprise en étant, de surcroît, surtout tourné vers l’interne :

Dans cette entreprise, le coefficient immatériel interne est sensiblement plus élevé, essentiellement, probablement, du fait des équipes en place, mais le dirigeant se trouve « à la remorque », trop centré sur un rôle de manager plus que de leader et bride les perspectives :

coefficient immatériel 3
coefficient immatériel 2

Coefficient immatériel interne élevé, un dirigeant et ses équipes « en phase », peut-être insuffisamment tournés vers l’extérieur :

coefficient immatériel 1